Souscrit auprès d’un établissement de crédit, le prêt travaux constitue une solution de financement adaptée à tout projet de rénovation, d’aménagement ou de décoration d’une maison ou d’un appartement.

Vous pouvez compter sur cet emprunt pour supporter les grosses dépenses liées aux modifications visant à améliorer votre confort de vie, et ce, que vous soyez locataire ou propriétaire d’une résidence principale ou secondaire.

Comprendre le principe du prêt travaux

Le prêt travaux est une somme d’argent que l’établissement de crédit prête à un particulier souhaitant engager des travaux de première nécessité comme le traitement antihumidité ou la réparation du toit, des interventions liées au confort de vie comme l’amélioration du système d’isolation ou l’aménagement d’une terrasse ombragée.

Le crédit travaux conviendra pour un bien immobilier servant de résidence principale, secondaire ou mis sous location. Réalisé suivant les règles du crédit à la consommation, le crédit travaux vous permet d’emprunter jusqu’à 75 000 € pour une durée de remboursement comprise entre 12 à 60 mois. Après signature du contrat de crédit, vous disposez de 14 jours de délai réfractaire et n’aurez pas à payer de pénalité si vous faites un remboursement anticipé ne dépassant pas les 10 000 € par an.

Prêt travaux : conditions d’octroi, taux d’intérêt, modalités de remboursement

Pour bénéficier d’un crédit travaux, vous devez remplir les conditions imposées par votre banque, entre autres des sources de revenus stables, un comportement financier régulier et une capacité d’endettement acceptable tout comme c’est le cas pour le crédit voiture. Ainsi, dès la simulation en ligne de votre crédit travaux, vous allez indiquer le montant que vous souhaitez emprunter, ainsi que la durée de remboursement qui vous convient, et le calculateur fera le reste pour vous fournir le taux annuel effectif global (TAEG) fixe pour cet emprunt.

Ce TAEG sert de valeur de référence pour tout crédit à la consommation et vous informe sur le coût global de l’emprunt, en prenant compte du taux nominal, des frais de dossier et des frais annexes. En ce qui concerne les modalités de remboursement, le contrat de prêt travaux confirme que le remboursement se fera par le biais de mensualités fixes, dont le nombre dépendra du coût total et de la durée du crédit.